Partagez | 
 

 2H01 - Se la jouer VIP

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Rose Meyer

avatar

Féminin Nombre de messages : 174
Age ( rpg ) : 18 ans
Localisation ( rpg ) : In paradise
Humeur ( RPG ) : Joyeuse et rêveuse
Date d'inscription : 01/10/2008

MessageSujet: Re: 2H01 - Se la jouer VIP   Ven 3 Oct - 19:01

Euh je ne sais point x) Ca c'est toi qui vois Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Josh-Olsen.skyrock.com
June Hell

avatar

Féminin Nombre de messages : 203
Age ( rpg ) : 17 ans
Localisation ( rpg ) : Avenue des Champs Elysées
Humeur ( RPG ) : Troublée
Date d'inscription : 03/08/2008

MessageSujet: Re: 2H01 - Se la jouer VIP   Ven 3 Oct - 19:18

June retourna dans la boite, elle aurait pu etre en pleurs, totalement désastabilsé, crevant à meme le sol, essayant d'oublier toutes ses phrases de Nate qui réssonnait dans sa tete, toutes ses choses difficiles à admettre mais tellement, mais non , l'extasy regnait sur elle tel un dictateur, elle allait bien en apparence, elle enchaina les bouteilles , la piste et les lumières tout dérouler devant elle, elle repensait à l'année dernière avait t'elle vraiment tous gacher, était t'elle des a present comdammer à finir sa vie ainsi, en mourrant d'une overdose, au fond elle ne voulait pas sa non, mais c'était maheureusement la triste fin qui lui étais destinée. Il c'était barré, elle n'vaais plus que de la drogues, des magasines et des faux amis pas assez pour se créer un avenir. Elle avais emmagasiner depuis le depuis de la soirée des litres d'alcool, dans un bruit sourd elle tomba sur le sol, on appela les samus, cause de l'accident coma éthillique, anorexie précose , et drogues, l'un des trois surement, la camionette du samu alluma son girophare direction l'hopital, il passerèrent devant un taxi, tout jaune, une homme regardant la pluie s'abattre sur la vitre, il semblait perdue... Il lui manquait quelquechose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Junewane.skyblog.com
Nate Woodsen

avatar

Masculin Nombre de messages : 149
Age ( rpg ) : 18 ans
Localisation ( rpg ) : Euuuuuh...
Humeur ( RPG ) : Ras le bol
Date d'inscription : 05/08/2008

MessageSujet: Re: 2H01 - Se la jouer VIP   Ven 3 Oct - 19:39

Nate avait toujours ce mal de crâne insuportable et s'est alors qu'une ambulance passa à toute vitesse sous ses yeux. Les girophares l'éblouissant et la sirène stridente qui résonnait encore dans ses oreilles. Nate la regarda s'éloigner à toute vitesse. Des frissons le parcourent, il ne savait pas pourquoi comme un mauvais souvenir, lui aussi avait été un jour tranposté dans une ambulance comme cela... Mais là il avait comme un mauvais pressentiment... Il fut sortit de ses rêveries comme le chauffeur du taxi se mit à lui parler.

- Ne faites pas cette tête, des ambualances à cette heure là on en voit tout le temps! Les jeunes consomment beaucoup trop d'alcool de nos jours, les coma éthylique c'est quotidien.

Nate le regarda silencieux et stupéfait. Du quotidien... La mort était quotidienne... Nate regarda vers la rue d'où venait de disparaitre l'ambulance en direction de l'hopital. Son mauvais pressentiment était toujours là. Il ne savait pas pourquoi. C'était comme une scène de déjà vu. Et si cela s'était déjà produit dans son passé? Il avait besoin de savoir, seule June pouvait le renseigner mais comment la contacter? Il fouilla dans ses poches et en sortit plusieurs bout de papiers. Différents numéros que des filles lui avaient laissé. Il en composa plusieurs avant qu'une de ces filles décroche enfin.

- Hey c'est Nate! La soirée se passe-t-elle toujours bien?

- Oooooh Nate!!!

La fille cria dans les oreilles de June à la limite de l'hystérie ravi de voir que celui-i l'appelait.

- Cette soirée est géniiaaaaaale!!! Dis moi j'te manque pour que tu m'apelle comme çaaaaa??

- Tu peux pas savoir comment... Tu peux me renseigner sur un truc s'il te plait? Une ambulance vient tout juste de passer devant, est-ce que par hasard elle vient de la boite?

- Euh... Ah mais oui!! La grande blonde là! Ah mais comment elle s'appelle déjà j'ai son prénom sur le bout de la langue merde! Tu sais celle qui t'as foutu une baffe! Elle vraiment pas bien la pauvre!! T'aurais dut voir sa tête c'était à mourire de rire! Elle fera la une des magasines people demain! Et puis...

Nate ne la laissa pas finir et raccrocha. Les rires de la fille étaient insuportable. On avait rit comme ça de lui quand il aavait attéri à l'hopital...

- Vous pouvez changer de direction s'il vous plait. Allez à l'hopital.

Nate avait parlé sur un ton froid. Son mauvais pressentiment était donc fondé, pourquoi et comment? Aucune idée. Ce dont il était certain c'est que se retrouver à l'hopitale sans personne à son chevet c'était invivable...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-3rd-apriil.skyrock.com
June Hell

avatar

Féminin Nombre de messages : 203
Age ( rpg ) : 17 ans
Localisation ( rpg ) : Avenue des Champs Elysées
Humeur ( RPG ) : Troublée
Date d'inscription : 03/08/2008

MessageSujet: Re: 2H01 - Se la jouer VIP   Ven 3 Oct - 20:45

( Le Roman U___U i'm Shoked ! )

L'ambulance roula tres rapidement dans les rues parisienne à cette heure si le trafic était fluide, tant mieux elle arriverait plus tot à l'hopital, elle était allongé sur la civière comme morte les yeux fèrmes, l'air défoncée, les ambulanciers autour d'elle parlaient dans le vide, elle était ailleurs. L'ambulance s'arreta devant le grand hopital parisien, elle se souvenait bien de sa soirée, elle c'était engeulé avec Nate avais melangé des drogues et était tombée comme une mouche et demain le tout Paris serait au courant, sa réputation sera fondé sur sa, de mauvaises bases. Elle fut admise dans le service d'urgence, oui elle était connu, mais elle n'avais personne a son chevet, fille unique, pas de petit ami, papa à Marrakech, maman à Londres. Elle était désespèment seule. Les medecins la reveillerais en quelques minutes de son coma, des jeunes comme sa il en voyant tous les soirs, alors voir un fille ivre morte sa ne leurs fesait rien. Motif de cette chute, coma ethillyque et consommation de drogues mais sa ils ne le noterent pas connaissant le compte en banque de la demoiselle, et puis les gens droguée addict ils savaient les reconnaitre, June fesait sa seulement pour se montré intérressante meme si peu à peu l'addiction se fit voir plus nettement.

- Ha ravi de vous revoir sur pied.

Un medecin venait d'entrée eet observa June, elle avais une perfusion, le regard dans le vide, accablé déprimer au plus au point elle aurait préféré mourir, sans drogue la véritée fesait face telle une bombe. Et sa elle refusait de se l'admettre.
Elle regarda l'heure quasiment 5 heures , son premier coma ethillque, elle a beau tenir à l'alcool il y a des limites.
Elle regarda sa main , elle était entaillé , on les avait recouvertes de bandages, son dos aussi lui fesait mal, le chute n'avais pas du etre sans douleur, elle soupira, son crane lui donné d'affreux coup, elle regarda le medecin d'un oeuil mauvais ce dernier quitta la pièce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Junewane.skyblog.com
Nate Woodsen

avatar

Masculin Nombre de messages : 149
Age ( rpg ) : 18 ans
Localisation ( rpg ) : Euuuuuh...
Humeur ( RPG ) : Ras le bol
Date d'inscription : 05/08/2008

MessageSujet: Re: 2H01 - Se la jouer VIP   Ven 3 Oct - 22:24

[Wééé xD Impressionant hein??]

Le taxi déposa Nate devant l'entrée de l'hopital. Nate tendit plusieurs billets vers le chauffeur et le remercia avant de sortir du véhicule. L'air était glacial, il faisait nuit et il pleuvait. Nate resta un instant immobile devant la porte de verre de l'hopital puis la poussa doucement avant d'entrer dans le grand hall. Il se dirigea tranquillement vers l'acceuil.

- Pouvez-vous m'indiquez la chambre de June Hell s'il vous plait?

- Vous ètes de la famille?

- Bien sur.

- Hmmm...

L'infirmière le regarda de haut en bas. Elle avait deviné qu'il n'était pas de la famille mais la pauvre jeune fille n'avait reçu encore aucune visite, elle lui donna donc le numéro de la chambre. Nate lui rendit un léger sourire puis se dirigea vers les escaliers. Il monta d'un pas lourd jusqu'à l'étage indiqué croisant des membres du personels. Il arriva dans un long couloir blanc et lugubre. Nate détestait cet atmosphère. Il était désormais devant la porte de la chambre de June. Il hésitait à revenir sur ses pas mais maintenant qu'il était ici... Il frappa doucement sur la porte puis l'ouvrit sans attendre une réponse. June était allongé sur son lit, une perfusion à la main, le regard vitreux. C'était la première fois qu'il la voyait comme ça, elle semblait tout à coup si faible et beaucoup moins sur d'elle.

- Et voilà je te laisse seule deux minutes et voilà où tu débarques!

Dit-il en souriant. Il s'approcha d'elle et tira une chaise vers le lit sur laquelle il s'essayea puis sur un ton plus sérieux il reprit.

- Ca va? Et je m'excuse d'avance si tu aurais préféré voir quelqu'un d'autre franchir la porte de ta chambre mais recevoir une quelconque visite c'est déjà pas mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-3rd-apriil.skyrock.com
June Hell

avatar

Féminin Nombre de messages : 203
Age ( rpg ) : 17 ans
Localisation ( rpg ) : Avenue des Champs Elysées
Humeur ( RPG ) : Troublée
Date d'inscription : 03/08/2008

MessageSujet: Re: 2H01 - Se la jouer VIP   Sam 4 Oct - 20:40

June était à présent seule dans ce minuscule chambre, il ne faisait pas froid pourtant elle se sentait mal, être seule à ce point dans un hôpital était insupportable, a ce moment elle aurait bien voulue n’importe qui à son chevet, en passant de sa pire ennemi à un toxico, elle avais juste besoin d’un peu de réconfort d’attention et de quelqu’un à qui se confier, à qui parler. A présent elle comprenait ce que Nate avais enduré, 3 heures seules lui était insupportables, un an elle aurait déjà fait une dépression à un stade plus ou moins avancé. Elle tournait dans son lit, cherchant le sommeil, qu’elle ne trouva pas, sa douleur corporelle et morale l’en empêchait. Elle avais envie d’éclater en sanglots, mais elle savait que personne ne serais pas pour la consoler elle resta donc les yeux ouvert fixant le plafond. Le pire serais sans doute demain ou elle serais encore seule, et ou la presse parlerais d’elle partout, son coma, ses parents en serraient avertis et puis et puis quoi, elle ne voulais même pas savoir. Soudain sa porte s’ouvrit, elle pensa au docteur qui venais lui annoncer une mauvaise nouvelle, au point où elle en était, mais non c’était Nate, mais c’était tout comme une mauvaise nouvelle, il venait pour l’engeuler l’a rabaissé encore plus et puis quoi il s’en ira le sourire aux lèvres. Elle soupira la fixant, puis dit d’une voix basse.

- Si tu es venu pour me donner quelconque leçon de comportements, sache que je ne suis pas en état de m’engeuler une seconde fois aujourd’hui avec toi !!!

Elle décida de prendre les devants et des se faire elle-même toutes les reproches du monde comme sa il n’aurais rien à ajouter il partirais et puis voila, elle finirai sa soirée ici seule et en crèverais, d’overdose.

- Je préfères commencer, comme sa je suis certaine de ne pas réentendre sa sortir de ta bouche, je sais très bien ce que tu penses de moi, je ne suis qu’une gamine, je suis une enfant gâtée, je suis trop égocentrique et bien trop superficielle, tu dois être certain que je n’est aucun sentiments, que je m’en fou des gens, que je suis le centre du monde. Que tu penses que les gens comme moi mériterais d’être morts d’être enterré, de n’avoir plus un sou. Que je n’est aucun avenir, que les gens comme moi n’ont aucun but dans leurs vie, et qu’elle se résume à sexe, alcool , drogues en boucle, et bien tu veux que je te répondes quoi, tu as entièrement raison, mais tu voudrais qu’on fasse quoi ?!, on des bons à rien on est programmés pour les afters glauques pour le champagne et la coke, tu l’étais maintenant cet accident t’as donné la chance de pouvoir recommencer à zéro alors saisie l’a, et ne t’occupes plus de moi je suis comme eux, tu ne me connais pas, tu n’auras aucun mal à m’oublier. Sali pas ta réputation fait demi tour.

Elle s’arrêta net, le regardant, le plus perdant dans l’histoire sa serait forcement lui, il avais la chance de pouvoir démarrer un nouvelle vie, et il lui avais assez répété c’ets ce qu’il désirait, alors sayé maintenant, elle le laisser elle le libérer, elle l’aimais au fond mais elle trouverais quelqu’un d’autres, alors vas y Nate, va réussir ta vie ailleurs que dans une chambre d’hosto avec une inconnue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Junewane.skyblog.com
Nate Woodsen

avatar

Masculin Nombre de messages : 149
Age ( rpg ) : 18 ans
Localisation ( rpg ) : Euuuuuh...
Humeur ( RPG ) : Ras le bol
Date d'inscription : 05/08/2008

MessageSujet: Re: 2H01 - Se la jouer VIP   Dim 5 Oct - 19:46

Nate resta abasourdis devant le discours de June. Il reste un instant silencieux sans comprendre pourquoi elle venait de déballer tout ça. Le jugement de Nate l'avait-elle touché?

- J'étais juste venue prendre de tes nouvelles. Je suis désolé si t'aurais préféré voir quelqu'un d'autre franchir cette porte mais c'est mieu que rien. Être seule dans une chambre d'hopital ça a rien de charmant avoue le. Si je suis ici ce n'est pas pour m'engueuler. Je veux juste voir que tout va bien, que tu vas bien c'est tout.

Il regarda autour de lui dans la chambre dans laquelle se trouvait June. C'était sobre, glauque et froid. Puis son regard se posa de nouveau sur June et il lui fit un léger sourire.

- Tu oublie que tu es entêtée que tu as toujours ce que tu désires et que tu es prête à tout pour l'obtenir. Tu es quelqu'un d'ambitieux qui veut rester à jamais marquer dans les mémoires. Tu es franche, tu as un très sale caractère bien trempé, tu n'as peur de rien. Pour combler tout ça tu es jolie, on pourrait même dire magnifique mais j'ai peur que tu prennes encore plus la grosse tête si on te le répète toujours, bien que ça doit certainement être déjà la cas. Tu es fière de ce que tu as fait et de ce que tu es, et tu as entièrement raison, tu as de quoi être fière. Et à toi de prouver au gens que justement tu n'es pas programmée, que tu n'es pas un de ces robots. Ca ne tient qu'à toi.

Nate se leva doucement en regardant toujours June.

- Je vais pas t'embêter plus longtemps, et puis tu dois être crevée, repose toi bien surtout et j'espère te revoir vite en forme, enfin pas autant que ce soir car la baffe de ce soir m'a largement suffie!

Il lui souria une nouvelle et commenca à s'éloigner de son lit. Arriver à la porte il se retourna vers elle.

- Au fait... Je nous ai revus. Je sais pas si tu comprendras mais dans le taxi tout à l'heure, je nous ai vu. Pour changer on s'était encore engueulé. Mais au final on s'était réconcilié.

Il ouvrit la porte et la referma doucement derrière lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-3rd-apriil.skyrock.com
June Hell

avatar

Féminin Nombre de messages : 203
Age ( rpg ) : 17 ans
Localisation ( rpg ) : Avenue des Champs Elysées
Humeur ( RPG ) : Troublée
Date d'inscription : 03/08/2008

MessageSujet: Re: 2H01 - Se la jouer VIP   Mar 7 Oct - 18:34

June avais déballer sa vie, c’était rabaissée, et n’avait dis que la vérité, elle c’était mise au même niveau que les autres montrant que sa vie ne valait rien, qu’elle était purement superficielle mais qu’elle n’y pouvait rien. Etais-ce du à Nate à autre choses, continuer à le récupérer par n’importe quels moyens ? Dire tout le mal afin qu’il n’en ressorte que le bien et qu’ils ne s’engeulent plus.

- Tu viens prendre de mes nouvelles, alors qu’on a tout les deux passés une soirée de merde, qu’on s’est encore disputer comme d’habitude, que en prime tu as eu une claque, je ne te comprends pas. Pour tout t’avouer je ne voulais pas voir quelqu’un d’autres, être seule dans cet endroit me donne des frissons, j’aurais du venir te voir quand tu y étais je sais, je t’autorise a m’en vouloir toute ta vie de ne l’avoir jamais fait. D’avoir eu d’autres préoccupations tels que moi, d’avoir étais à se point égoïste. La vérité c’est que deux jours avant ton accident on c’étaient engeuler à propos d’un mec avec qui je t’avais trompé et des tas de trucs comme ça, bref on avais faillis se taper dessus, on avais rompu j’étais partie en vacances pour mieux encaisser pi je suis revenu tu étais à l’hosto je voulais pas te voir, les jours sont passée, j’essayer de t’oublier, sa n’a pas marché... Maintenant tu es en vie c’est peut être le plus important ...

Elle soupira, se rappelant de ces moments passés, de ses soirs pluvieux, elle avais réellement à elle seule gâchée leurs relations, à présent le mal était fait, revenir en arrière, pourquoi ? Tout recommencer et tout refaire sauter comme il y un an, ou passer à coté d’une véritable relation, en réalité elle ne voulais même pas savoir, se projetait dans le futur lui faisait peur, et c’est ce qu’elle craignait le plus. Elle écouta le discours de Nate, entêtée oui elle l’était avoir ce qu’elle voulais étais l’une de ses priorités d’ailleurs elle vendrait corps et âme à l’accomplissement de ses plus grands désirs, rester dans les mémoires en faisait partie peut importe la cause, qu’on parle d’elle dans 30 ou 50 ans, sa lui plaisait. De plus jolie, oui elle l’était entendre sa de la bouche de Nate sonnait différemment pour une fois il lui disait quelque chose de gentil elle sourie.

- On parle de moi mais sur toi aussi j’ai certainement des tas de choses à dire, tu réagis comme moi mais plus impulsivement, par exemple lorsque tu n’aimes pas quelqu’un même si ce dernier ne t’as rien fait et bien tu es du genre à lui pourrir l’existence et à aller vers lui l’agresser dès que tu le croisera. Tu veux toujours obtenir ce que tu souhaites. Tu détestes te réveiller tôt surtout le week end, quand tu vas mal et que tu veux réfléchir tu montes dans un taxi et tu visites Paris peut importe le prix et le temps à mettre, tu n’y sort jamais avant d’avoir les idées aux claires, tu adores la nuit. Et enfin tu veux te prouver à toi-même que tu es quelqu’un !

Elle ria, puis Nate commença à partir avant cela il se retourna lui adressant quelques mots, je nous aient revus ... dans ce taxi.... de quoi parler t’il un flash back un épisode de sa vie de son passé, qu’il avais oublié, la mémoire lui revenait, elle hurla à travers la pièce sombre et silencieuse.

- attends ! , tu as vu quoi ?! Tu as retrouvée la mémoire ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Junewane.skyblog.com
Nate Woodsen

avatar

Masculin Nombre de messages : 149
Age ( rpg ) : 18 ans
Localisation ( rpg ) : Euuuuuh...
Humeur ( RPG ) : Ras le bol
Date d'inscription : 05/08/2008

MessageSujet: Re: 2H01 - Se la jouer VIP   Mar 7 Oct - 20:30

Nate connaissait June et réciproquement June connaissait Nate. Enfin connaitre, disons que tous les deux savaient interpréter le comportement de l'autre, deviner les humeurs et ils connaissaient certaines de leur manie. Apparament même après un accident comme celui de Nate bien que l'on ai envie de changer certaines petites choses bien à nous restent à l'intérieur.
Nate venait d'apprendre à nouveau certaines choses sur son passé, ce passé qu'il tentait d'oublier mais qu'il l'obsédait. Nate savait désormais pourquoi June n'était pas venu mais maintenant elle ressentait elle aussi la douleur que ça fesait de se retrouver seul. Il ne voulait pas encore lui balancer des reproches, ce n'était pas le moment ni l'endroit et puis à qui lui servait-il toute ces engueulades?
Nate venait de passer la porte quand il entendit la voix de June qui l'appelait. Elle voulait savoir bien sur. Non il n'avait pas retrouvé la mémoire... Juste un passage qui lui était revenu en tête, un des mutiples morceaux de sa mémoire qui s'était évanouie. Il hésita à ouvrir de nouveau la porte. Ressasser le passé n'était pas la solution... Et il ne voulait pas s'entêter à le rerouver alors que celui-ci était loin d'être glorieux. Il se décida tout de même à retourner dans la chambre de June, elle était seul et lui aussi au final...
Nate réaparrut dans la chambre de June et s'adossa à l'entrée de la porte.


- Avoue tu peux pas te passer de moi?

Dit-il ironiquement. Il entra de nouveau dans la chambre. Cette fois-ci il alla s'appuyer sur le rebord de la fenêtre et observa Paris silencieusement. Combien de fois s'était-il retrouvé dans cette possition à se dire que le monde continuait de tourner malgrè ce qui lui était arrivé?

- Je sais pas vraiment ce que c'était. Une sensation très bizarre, très désagréable. C'était flou et des images défilés sous mes yeux. Je nous ai tout de suite reconnu, ce qu'il y avait autour c'était pas très important. On était dans un taxi, on s'adressait pas un mot. On rentré dans mon appart je crois vu la taille minuscule qu'il avait et tout le bordel qui trainait. On s'est couché toujours sans un mot et sans un regard. Je sais pas ce qui s'était passé mais on s'était certainement bien engueulé et je sais pas comment non plus mais on s'est réconcilié sans un mot toujours.

Il se retourna vers June.

- Ca te dit quelque chose?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-3rd-apriil.skyrock.com
June Hell

avatar

Féminin Nombre de messages : 203
Age ( rpg ) : 17 ans
Localisation ( rpg ) : Avenue des Champs Elysées
Humeur ( RPG ) : Troublée
Date d'inscription : 03/08/2008

MessageSujet: Re: 2H01 - Se la jouer VIP   Lun 13 Oct - 18:56

Nate ne paru même pas surpris lorsqu’il appris toute les choses que June savais à son sujet, en réalité elle savait quasiment tout de lui, enfin de l’ancien Nate, il avais changé depuis son accidents, quelques petites manies ou comportements étaient apparemment resté mais l’essentiel avait disparus, sa mémoire son passé et ses souvenirs. June le fixa en faisant attention à chacune de ses paroles elle ne voulais surtout pas se re-disputés avec Nate, car au fond il compter vraiment pour elle. Il avait étais le gardien de ses secrets, l’homme de ses soirées, le confident, l’ami, le copain et tous ses rôles lui tenait vraiment beaucoup au cœur et elle savait que à présent la vie sans lui serait bien plus difficile. Elle aurait voulue rien que pour quelques minutes revenir un an en arrière et pour une fois au lieu de tout gâchée et de faire la petite fille gâtée, elle en aurait profitée à fond, mais une fois encore il était trop tard, revenir en arrière était quelque chose d’impossible. Et qu’avait t’il bien pu voir dans ce taxi, quelle partie de sa mémoire avait t’il aperçu, disait t’il sa réellement, elle voulais en savoir plus, elle voulais aussi éclatée en sanglots s’étant aperçue qu’un retour en arrière ne pourrait jamais avoir lieu.

- Je n’ai jamais réussie à me passer de toi ...

Elle regarda le sol confuse, c’était la première phrase vraie et qui sortait du cœur qu’elle avait dit à Nate depuis qu’elle l’avais revue, et pour ce petit effort de rien du tout il avait fallu qu’ils s’engeulent et qu’ils finissent à l’hosto, pourquoi faire compliqué lorsque l’on peux faire simple ?. Même lorsqu’elle s’engeuler avec lui, elle ne pouvait pas l’oublier elle n’en dormer plus il hantait son esprit. Il lui raconta sa « vision « elle voulais réussir à situer sa dans le temps. La situation était l’une des plus communes, sortie de boite de nuit, disputes, taxi, appart et réconciliation. La chose étrange c’est qu’il n’y avait qu’une seule fois durant leurs vie de couple que Nate et June c’était disputés et c’était réconcilié sans un mot, d’habitude les disputes éclatées en plein taxi, des cries, des injures, des objets jetés à travers les fenêtres, mais sa elle préféra ne pas lui en faire part. Cette soirée elle s’en souvenait comme si c’était hier, ils sortaient tous les deux en boite, habillés chic et choc, ils avaient passé une soirée plutôt bonne, coke alcool, le train train quotidien. Puis ils avaient voulus se tester l’un et l’autre, voir jusqu'à quel point l’autre pourrait être jaloux, alors il avaient chacun passer la soirée à dragué un peu tout le peuple de la boite, jusqu'à la c’était drôle, jusqu’au moment ou un des amis de Nate se mit à draguer June, ce que ce dernier n’apprécia pas, la soirée finit en bagarre générale et en dispute un peu gamine. Bref il voulait tuer leurs temps et finalement la soirée avait très mal finis, dans le taxi ils n’osaient pas ce parler d’avoir était aussi stupides eux même, et puis enfin ils s’étaient réconciliés.

- Oui, je m’en rappel on avait jouée à un de ces jeux à la con, d’ailleurs c’est à cause de sa que tu t’es pris une claque, car après cette soirée on c’était jurer de ne plus aller draguer quelqu’un en présence de toi ou de moi. Enfaîte la soirée que t’as revue était banale puis ont à faits les cons et sa a fini en bagarre générale, on était tous les deux fautifs et tu connais la suite.

Elle soupira regardant Nate, qui semblait perdu et qui refléchissé, en regardant les lumières de Paris. Rien n’avait bougé depuis un an, ils en étaient au même point. Peut être que la seule chose donc ils étaient encore capable c’était parler, ce qu’elle voulait c’était qu’il reste ici cette nuit, car de toute façon elle n’arriverait pas à dormir, mais pourquoi ferait t’il sa dormir dans un lit d’hôpital pour quelqu’un qu’on ne connaît pas ?!...

- Nate ... Non rien

Elle abandonna, se voyant orchestrer un refus total, elle ne préférait même pas savoir la réponse, elle ne poserait même pas sa question, c’était inutile. Nate voulais refaire sa vie, loin de June, loin de tout, et certainement pas dans un hôpital. Elle pris une voix triste et calme.

- Vasy je ne te retiens pas.

Elle se tourna, en mettant la couverture sur son visage, cachée des larmes inavouable, des souvenirs enfuis, un bonheur intouchable auquel elle n’aura plus jamais droit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Junewane.skyblog.com
Nate Woodsen

avatar

Masculin Nombre de messages : 149
Age ( rpg ) : 18 ans
Localisation ( rpg ) : Euuuuuh...
Humeur ( RPG ) : Ras le bol
Date d'inscription : 05/08/2008

MessageSujet: Re: 2H01 - Se la jouer VIP   Lun 13 Oct - 19:47

Nate prévoyait toujours plus ou moins les choses mais là il n'avait jamais prévu situation pareille. June était totalement différente qu'à la normale. Etait-ce à cause de son accident? C'était ça qui avait révélé à Nate certaine chose mais lui il avait perdu la mémoire... Il détourna les yeux de l'extérieur pour regarder June qui elle regardait par terre comme gêné. June gênée? C'était impensable elle qui était toujours sur d'elle. Et cette phrase "Je n’ai jamais réussie à me passer de toi ...", elle résonnait dans sa tête. Il n'arrêtait pas de l'entendre en boucle et en boucle, pourquoi? Ca lui avait fait quelque chose en l'entendant, un pincement au coeur et chaud au ventre. Mais était-ce la vérité au moins? Nate ne pouvait s'empêcher de douter, il doutait toujours de tout depuis son départ de l'hopital. Comme si tout le monde lui en voulait, il fesait mine de rien c'est vrai mais ça l'avait tout de même pas mal marqué de savoir qu'on avait voulu sa mort... Si seulement June avait été là lorsqu'il était à l'hopital... Il aurait eut une présence et pas n'importe laquelle, sa présence à elle et il était sur que les choses auraient été plus simples désormais. Il regrettai de s'être disputé avec elle avant son accident même si il ne savait pas réellement ce qui s'était passé mais tout aurait été différent c'était certain...
Et cette scène du taxi et de réconciliation. Il s'était mis en colère parce qu'il était jaloux. Et comme on dit, la jalousie est en soi une preuve d'amour... Nate était un peu confus dans tout ce qui se passait, il ne savait plus "sur quel pied danser".
June était sur le point de lui demander quelque chose mais elle s'était raviser et l'autorisait à s'en aller. Nate hésitait. La laisser seule ici ne l'enchantait pas, vraiment pas...


- On était vraiment... spéciaux non? Ou à part plutôt, à part ça conviendrait mieu. C'est étrange, quand j'étais à l'hopital je m'imaginait toute sorte de vie que j'aurai put avoir dans ma vie antérieure, celle que j'avais oublié mais jamais je m'étais imaginer ça. Faire la fête sans arrêt, avoir une vie de débauche et surtout avoir une copine comme toi. La vie ça tient vraiment à rien...

Nate regarda de nouveau par la fenêtre.

- T'es obligée de rester ici pour la nuit je suppose?

Il regarda de nouveau June qui s'était enroulée dans sa couette, il s'approcha d'elle et s'asseyea sur le rebord du lit.

- Hé... T'es sur que ça va aller? Je peux encore rester un peu si tu le souhaites. C'est comme tu veux, si tu préfères rester toute seule t'as juste à me le dire et je m'en vais. Sinon je peux encore rester, on était censé la soirée ensemble tu te souviens?

Il tenta un sourire que June ne voyait pas étant donné que sa tête était enfoui dans les draps mais Nate essayait de se donner un peu de courage à lui même, il était un peu plus mal à l'aise que d'habitude...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-3rd-apriil.skyrock.com
June Hell

avatar

Féminin Nombre de messages : 203
Age ( rpg ) : 17 ans
Localisation ( rpg ) : Avenue des Champs Elysées
Humeur ( RPG ) : Troublée
Date d'inscription : 03/08/2008

MessageSujet: Re: 2H01 - Se la jouer VIP   Mar 14 Oct - 21:28


[ Le roman de l'année, T'en auras pas tout les soirs profite de mon inspiration =) ]

June avais était normale avec Nate pour la première depuis son accident, elle avais cessé de jouer un rôle, mais après tout ce qu’elle avais fait était t’elle encore crédible à ses yeux ou voyait t’il la un moyen de manipulation un peu déplacée, si c’était le cas après tout elle l’avais méritée, jouer à un rôle 24 heure sur 24 sa finis par nous tuer, nous ne sommes plus crédible, nous devenons un produit préfabriqués, un objet bon à la consommation. Alors si maintenant à cause de toute cela elle devrait se retrouver seule, et bien elle aller devoir si faire à l’idée, elle n’avait pas était voir Nate une seule fois à l’hôpital, c’était véritablement un fille égoïste qui représenter bien sa génération, « un verre et on baise ?! ».

- Non on était pas spéciaux tu ne t’en rend encore pas compte mais le « Tout Paris « et comme nous, et nous étions comme eux, et je suis encore comme eux, on étaient juste en couple pi on étaient plutôt pas mal, et comme j’avais du fric, et que au fond il n’y que sa qui compte pour ces gens la on à pas eu à chercher bien loin.

Elle soupira, c’était la dure réalité à présent c’était l’argent qui faisait la loi, l’argent qui contrôlé le monde, la guerre à « qui en à le plus », se sera forcement quelqu’un qu’on respecteras, car oui aujourd’hui tout s’achète, un verre , un sachet de 50 grammes, les gens, oui les gens s’achètent avec quelques billets verts on pourrait leur faire faire n’importe quoi, « il suffit d’y mettre le prix « comme le dit le fameux dicton.

Nate à l’hôpital s’imaginer d’autres vies, sa devait être bizarre, ne plus savoir qui l’on est, d’où l’on vient, comment on se retrouve ici, le pourquoi du comment ?!, le comment du pourquoi, les choses que l’on a accomplit, nos parents, notre enfance, notre premier amour, notre meilleur ami, nos passions ... toute ses choses essentiels, qui font de quelqu’un ce qu’il est. Ne plus les avoir c’est comme être en quelque sorte à moitié mort, ailleurs, absents. Au final il n’en ressort que notre vraie nature, nous ne sommes plus rien, juste une personne de plus dans l’univers. Et accomplir cette épreuve seul sa ne rimait à rien, on se retrouvait abandonné. On se pose des questions. « J’étais donc seul ?! , je n’avais pas d’ami «, « Avais je un job au placé et tout le monde me détester au point de vouloir me tuer ?! « Ce faire à l’idée que l’on est seul, sa faisait quoi ?

- Personne ne t’a rendu visite à l’hôpital pendant un an, je pensais que si je ne l’avais pas fait d’autres l’aurait fait, désolé même si c’est trop tard et que les mots ne remplacent pas les gestes.

Alors tous ces « amis » rencontraient en afters, ces partenaires de cocaïne et compagnie, ils ne valait rien c’était tous les même hypocrites et elle en faisait parties, c’étaient des amis l’espace d’une soirée, des « je t’aime moi non plus «, et puis le lendemain plus rien, je ne te connais pas. Tu es à l’hosto c’est pas mon problème ma vie continu, j’ai des bouteilles à finir. Elle ouvrit les yeux comprenant que c’était ce qu’elle vivait en ce moment, et que Nate étais sûrement la seule personne qu’elle pouvait définir comme l’un de ses véritables amis.

- Je ne te mérites pas, tu es la pour moi et je ne l’ai jamais étais pour toi, on t’as payé pour être ici ?!, ou bien tu tiens à moi, tu me pardonnes ce que je n’ai pas fait, tu excuse mon égoïsme comme si tu me devais un service ?! Mais ce n’est pas le cas, avant de me connaître je suis certaine que tu devais être un type clean, tu t’es laissé entraînée dans les frasque d’une gamine de 16 ans pleine aux as et quasiment sans parents, c’est peut être ce qu’il y a eu de mieux dans ta vie cette accidents, sa t’a éloigné de moi et d’une vie de misérable débauché. Maintenant tu as les cartes en mains pour recommencer à zéro, tu as l’argent, un avenir devant toi ...

June s’arrêta en pleine phrase, ses paroles était inutile Nate n’était pas stupide il avait du s’en rendre compte lui-même, il avait du s’auto évaluer et bien comprendre qu’il valait mieux que tous ses petits bourges. L’argent ne fais pas le bonheur mais y contribue, c’est un fait. Elle n’étais pas entièrement responsable de cette débauche que Nate avais fais de son ancienne vie, mais elle avais du être l’élément perturbateur, celle qui l’a poussé vers le mauvais chemin « Bad Way « elle tenais comme toujours le mauvais rôle, peut importe ses actes.

Elle regarda à son tour, par la fenêtre, au fond malgré tout elle adorait paris elle trouvait que c’était une ville splendide formidable, différente une ville variée, une ville bougeante. L’une de celles ou on voudrait y mourir et avant tout y vivre. Elle regarda Nate, tout comme elle il fixait les lumières de la ville.

- Oui, obligée en même temps tu me diras ce que tu voudras mais je l’ai bien cherché.

Cette chambre vide et sinistre, dépourvue de couleur lui donné froid dans le dos. Elle le sentit arriver s’asseoir sur le bord du lit. Elle sortie de sous la couette, des grosses larmes autour des yeux, elle colla son corps contre celui de Nate, elle n’avais aucune idée de comment se faire pardonner, de ses conneries de ses absences. Elle opta pour sa, montrer son vrai visage s’avouer vaincue, prendre Nate dans ses bras, éclaté en sanglots contre lui. Certains aurait rient mais pas les vrais amis, car contrairement au autres, ils sont la, ils sont toujours la.
Ils sont à vos chevets pour les longues nuits d’hôpital ... Ils s’appellent Nate et ... et c’est tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Junewane.skyblog.com
Josh Olsen
Famous Fashion
Famous Fashion
avatar

Masculin Nombre de messages : 1011
Age ( rpg ) : 20 ans
Localisation ( rpg ) : Champs El'
Humeur ( RPG ) : Hum...
Date d'inscription : 20/12/2007

MessageSujet: Re: 2H01 - Se la jouer VIP   Mar 14 Oct - 22:41

[Fiou j'vais galérer à répondre ^^' J'essaie d'y répondre demain ainsi qu'à Roxanne Wink]

_________________


L O S T
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Josh-Olsen.skyrock.com
Nate Woodsen

avatar

Masculin Nombre de messages : 149
Age ( rpg ) : 18 ans
Localisation ( rpg ) : Euuuuuh...
Humeur ( RPG ) : Ras le bol
Date d'inscription : 05/08/2008

MessageSujet: Re: 2H01 - Se la jouer VIP   Mer 15 Oct - 19:52

C'est vrai que son année à l'hopital avait été très pénible et June s'en rendait compte enfin. On se rend toujours compte de quelque chose quand cela nous arrive. Et en effet c'était en partie pour ça qu'il était là car il savait à quel point c'était difficile de se retrouver seul dans une pièce aussi lugubre sans que personne ne pense à soi, c'est dans ce moment là qu'on se dit qu'on a rien à faire ici. Nate avait tenu bon car il avait vraiment eut envie de continuer à vivre sans savoir vraiment pourquoi. Et maintenant il était là au chevet de June qui tout comme lui était seule et savoir ça lui fesait de la peine. Et puis en apprenant l'accident de June il s'était inquiété et il avait donc réalisé qu'elle avait une certaine immportance à ses yeux, laquelle il l'ignorait encore mais il y avait quelque chose...

- Mieu vaut tard que jamais. Au moins tu réalises ce que c'était et même si se sont des excuses tardives se sont des excuse et de ta part je suis quasi-sur que c'est assez rare.

June était quelqu'un de fière qui n'aimait pas avouer ses erreurs mais là elle le fesait et ce n'était pas anodin. Il pardonnait bien sur, car June était la seule personne qui le connaissait et qui l'aimait plus ou moins d'une façon assez étrane certes. Mais que venait faire le mérite là dedans? Nate n'avait jamais compris le sens de "mériter quelqu'un", pourquoi June ne méritait-elle pas Nate? Il avait énormément de défauts et un passé tellement tumultueux et June avait d'ailleurs bien insistait la dessus. Personne n'est parfait. Il était persuadé que même avant sa rencontre avec June, Nate ne devait pas être un gentil garçon car June n'était une si mauvaise fréquentation que ça comme elle le prétendait à cet instant là. Oui ce n'était pas une fille modèle mais ça la rendait différente et ainsi attirante.

- Je suis ici parce que j'en ai envie et que je n'aimais pas l'idée de te savoir seule ici dans cet endroit. J'ai trop sur ce que c'était et personne ne le mérite pas toi plus qu'un autre. Donc je suis là pas parce qu'on m'a payé ou que ma conscience m'y oblige mais que je m'inquiètes pour toi tout simplement. Tu dis que tu ne me mérites pas mais moi je dis que ça c'est des conneries. Et même si maintenant j'ai un avenir devant moi, de l'argent et tout ce qui va avec et que je peux désormais me séparer totalement de toi je ne le ferais pas. Malgrè toutes nos engueulades et nos altércation je t'apprécie énormément, voilà en grande partie la raison de ma venue tu ne crois pas?

June se retrouva alors collé à Nate en pleure. La voir comme ça c'était tellement inhabituel, la June que tout le monde voyait était quelqu'un de très sensible et qui souffrait mais qui le cachait. Elle était forte mais ce soir ça avait été certainement la goutte d'eau. Nate carressa ses cheveux blonds pour essayer d'être rassurant en montrant bien qu'il était présent et qu'il ne s'en irait pas.

- Tu l'as pas cherché. Arrête de dire des choses comme ça. Je suis désolé si je me suis mal comporté avec toi, je n'aurais pas dut je sais mais quand je suis sortie de l'hopital j'étais déjà complètement déboussolé et là t'es arrivé et j'était encore plus paumé. Je savais vraiment plus comment je devais agirs, je savais pas qui tu étais, à qui tu pensais réellement et ce que tu voulais obtenir de moi alors du coup j'ai peut être dit des choses ou agis de manière pas très acceptables. On a tous les deux des choses à se reprocher... C'est donc à mon tour de m'excuser.

Est-ce que tout pouvait ainsi s'effacer d'un revers de la main? Les erreurs de l'un et de l'autre juste en s'excusant? Nate voulait y croire même si il savait que c'était quelque chose qui était difficile...

- Arrête de pleurer maintenant, j'aime pas te voir comme ça... Je préfère te voir sourire et te moquer de moi, t'es bien plus jolie dans ces cas là.

Il se dessera de June et le regarda, prenant le visage de cette dernière dans ses mains. Il lui souria. Que pouvait-il faire d'autre de toute façon? Il voulait la voir sourire de nouveau et essuyer ses larmes qu'il avait indirectement provoqué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-3rd-apriil.skyrock.com
June Hell

avatar

Féminin Nombre de messages : 203
Age ( rpg ) : 17 ans
Localisation ( rpg ) : Avenue des Champs Elysées
Humeur ( RPG ) : Troublée
Date d'inscription : 03/08/2008

MessageSujet: Re: 2H01 - Se la jouer VIP   Ven 17 Oct - 21:27

Et voila elle se retrouvée la stupide dans cette chambre d’hôpital à cause de ses excès, et puis il y avais Nate avec elle, il semblait sincère mais elle ne pouvais s’empêcher de douter et lui aussi certainement. A force de manipuler les gens, de se cacher sous une fausse personnalité, de raconter des ragots, d’être le centre du monde, voila ou sa l’avait menée, elle n’avait plus personne, plus personne en qui avoir confiance, et certainement personne qui lui faisait confiance. Même ses propres parents, ils lui laissait l’appart lui disant bien de n’inviter personne de ne pas mettre la bazar, résultat, le bar était vide, les mec entrés comme dans un moulin. Quel avenir sérieusement, tous sa sa la mènerai ou appart, nulle part ou sur le trottoir ou à l’hosto comme maintenant ?

- Nate, je ne sais plus en j’en suis, je sais très bien que tout sa ne me mènera nulle part, mais c’est aussi toute ma vie.

Elle le regarda les yeux pleins de questions en tout genre, pensant qu’il devait avoir les réponses. Elle s’était excusée avec sincérité, et elle ne le faisait que très rarement bien trop occupé à jouer ce rôle qui lui colle à la peau, ce masque de petite bourgeoise emprunte de prétention.

Personne ne mérite d’être dans une chambre d’hôpital à souffrir le martyr, mériter, et bien personne appart elle, si elle était ici elle l’avait méritée, c’est comme si on dit à une gamine qui vole des bonbons dans la boulangerie du coin qu’elle ne mérites pas une claque. C’est comme si on dit à June qu’elle ne mérites pas Nate, pas parce que elle n’a pas était assez gentille, seulement parce que elle n’est pas le genre de personne qui conviendrais à sa nouvelle optique de la vie, de l’avenir, des choses à accomplir, du bien et du mal.

- Tu es venue ici parce que tu m’apprécies, ou parce que tu penses avoir une dette envers moi car on sortais ensemble, car on à pas toujours étaient des gens cleans, et qu’au fond tu es comme moi et tu n’as personnes d’autres à qui t’attacher, tu n’étais qu’un type avec une réputation sympa qui allait en boite tout les soirs et buvait du champagne aux bras d’une jolie fille. Et finalement tu vois on se retrouve la comme des cons. Ma vie est finie elle est pré écrite et déjà ratée d’avance, la tienne on l’a effacé pour que tu puisses recommences, tu vois je t’envie j’aurais aimée perdre la mémoire moi aussi, j’aurais tout recommencer ailleurs, avec d’autres personnes, je ne sais pas.

June essaya de sourire mais elle n’arrivait, Nate qui touché ses cheveux, sa lui rappeler des souvenirs, des années passées, de l’insouciance de la jeunesse, des amis des amours, maintenant c’était fini, elle devait seulement se vendre et s’afficher, plus questions de s’amuser, c’est sa, les soirées Parisienne, s’afficher, le fric, toujours le fric !!!

- Tu penses que ce soir je n’est pas cherché à attirer l’attention car comme d’habitude je voulais être le centre du monde, je suis une fille pourri gâtée regarde jusqu’ou je vais. Si je suis ici ce n’est même pas parce que je l’ai cherchée mais parce que je l’ai voulue, le pire c’est que sa à marcher. Au fond je ne vaux pas mieux que tout ces gens, j’aurais bien aimée te dire que non, mais nos actes et nos choix, ce sont nous qui les décidons, notre vie et entres nos mains, le destin sa n’existe pas. Le hasard sûrement sinon tu ne serais pas la, mais chez toi ...

Nate s’excusais maintenant, sa elle ne s’y attendait vraiment pas, elle ne le comprenait même pas, il sortais de l’hosto et il insulter sa copine qui l’avais lâché comme un vieux mouchoir quoi de plus normal ? Non il trouvais encore un moyen de culpabiliser, sa l’a rendais folle, pour une fois elle voulais qu’on l’engeule qu’on lui dise ses 4 vérités, qu’on lui balance tout en pleine figure, qu’elle culpabilise à mort et qu’elle se remette en question qu’elle change, non lui il faisait l’inverse comme quelqu’un qui l’aimait vraiment, qui tenais à elle, alors non elle ne méritait pas quelqu’un comme sa.

- Je t’interdis de t’excuser Nate, tu sors d’un hosto, tu ne connais personne, personne n’est venue te voir, même pas moi et tu t’excuse, franchement t’es pas bien, tout le monde m’aurais insultée ne m’aurais jamais pardonné sa, je ne te comprend pas, ce n’est pas parce que je suis dans un lit d’hôpital que tu dois laisser passer des choses comme sa, accepte mes excuses mais n’en fais pas plus.

Elle essuya, ses larmes le long de ses joues, elle souria à Nate, pour lui faire plaisir. Puis elle s’allongea sur le lit, le serrant contre elle, il resté la et elle avais vraiment besoin de lui au fond.
Elle s’approcha de lui et lui chuchota à l’oreille.


- Je ne me moquerais plus jamais de toi, c’est promis ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Junewane.skyblog.com
Nate Woodsen

avatar

Masculin Nombre de messages : 149
Age ( rpg ) : 18 ans
Localisation ( rpg ) : Euuuuuh...
Humeur ( RPG ) : Ras le bol
Date d'inscription : 05/08/2008

MessageSujet: Re: 2H01 - Se la jouer VIP   Ven 17 Oct - 22:20

Quoiqu'il puisse arriver Nate et June n'arrivaient jamais à être sur la même longueur d'onde au bon moment. Un des deux disait quelque chose que l'autre contredisait et ainsi de suite. A ce rythme il n'allait jamais arriver à rien c'était sur mais Nate était perdu partagé entre des sentiments de haine, de compassion, d'incertitude et pleins d'autres dont il n'arrivait pas à mettre un nom dessus. Que voulait June? Qu'est-ce qu'elle voulait de lui? Qu'est-ce qu'elle voulait de sa vie? Que voulait-elle obtenir par dessus tout? Nate était persuadé que la vie de June ne devait pas se résumer à fête, alcool, drogue et sexe. Il voulait se convaincre de cela mais c'était assez bien difficile...
Elle était tombé dans un cercle vicieux que Nate avait réussi à échapper par quelques étranges circonstances... Mais devait-il l'aider ou la laisser comme ça mener cette vie de débauche? June n'avait jamais levé le petit doigt pour lui certes mais Nate ne pouvait se résigner à laisser quelqu'un dans une situation pareille...


- Quoique je puisse dire tu vas me contredire j'me trompe? Si je te dis que je suis ici simplement pour toi tu vas tout de même essayer de chercher des arguments pour te prouver le contraire. Aucun de nous deux ne fait confiance à l'autre finallement. Quand je suis avec toi je suis sans cesse en train de me demander ce que tu veux obtenir de moi et toi je ne sais pas ce que tu te demandes, ce que tu penses mais mes paroles n'ont pas ou plus d'effets sur toi et tu cherche toujours à les remettre en cause.

Et maintenant qu'il s'était excusé June refusait qu'il le fasse. Nate ne savait plus quoi dire et comment agir. Lui qui pensait que cela aurait les choses n'avaient en fait rien changé du tout alors il fesait quoi maintenant hein? Il la regardait pleurait en silence essayant de se cacher sous un faux sourire forcé dans une pauvre chambre d'hopital et il admettait qu'elle ne le méritait pas, que c'était une pauvre fille qui méritait ce qui lui arrivait, que sa vie était aussi minable qu'elle et qu'elle allait finir seule sa vie.

- Tu veux m'entendre dire quoi June? J'arrive plus à rien cerner, je fais jamais ce qu'il faut, je fesais comme avant hein? Je pense que je me suis plutôt arrangeait par rapport à la description que l'on fait de moi non? Mais nan plus ça va plus ça empire. Tu préfère que je remues le couteau dans la plaie? Que je joue un rôle comme tu le fais si bien? Dis moi là car je sais plus et je n'accepete pas de te laisser dans une situation pareille!

Il la regardait droit dans les yeux essayant de chercher quelque chose tout au fond de son esprit qui pourrait lui révéler quelque chose, un détail qu'il avait oublié, un morceau du passé qui pourrait l'aider, un sentiment, une personne, quelque chose quoi! Que ça le fasse réagir, qu'il se "réveille" enfin et qu'il se sorte de cette galère...
Nate repris dans un murmure:


- Peut être c'est ce que tu désires mais moi ce n'est pas le cas. Si c'est ça dont tu as envie dis le moi et je m'en vais, je te laisse tranquille, tu n'entenderas plus parler de moi et tu n'auras plus de soucis avec moi. Il te suffit juste de le dire et j'accepterai même si ça me fait mal au coeur de t'abandonner ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-3rd-apriil.skyrock.com
June Hell

avatar

Féminin Nombre de messages : 203
Age ( rpg ) : 17 ans
Localisation ( rpg ) : Avenue des Champs Elysées
Humeur ( RPG ) : Troublée
Date d'inscription : 03/08/2008

MessageSujet: Re: 2H01 - Se la jouer VIP   Mer 22 Oct - 19:51

Le contredire, comment June pouvait t’elle se résoudre à faire autrement, Nate appartenait désormais à un autre monde, il pensait ou voulais se persuader que sa vie, et que celle de tous les autres petits bourges de Paris ne se résume pas à Fric, Drogues, Alcool et soirée et tout genre, et bien il se trompait mais comment faire ouvrir les yeux et quelqu’un de si ententé que Nate, il avait une idée ancrée dans la cervelle et c’était impossible de le faire changé d’avis. Le problème c’était qu’elle avait encore des sentiments pour lui, et qu’elle voulais rester à ces cotés, ne pas se retrouver seule peut importe le prix à payer. Elle comprenait qu’il voulait faire le bien, voir la part de bien dans June même si il n’y en avait pas, mais elle ne pouvait s’empêcher de le contredire, pourquoi, c’était comme sa c’est tout.

- Non j’ai aucune envie de te contredire, seulement de t’ouvrir les yeux te faire comprendre que je fais des conneries par moi-même, et la preuve que je ne les assume pas et qu’au fond je ne suis qu’une gamine c’est que je suis incapable de me débrouiller seule, regarde t’es la à veillé sur moi, ce soir et demain et après demain, et ben tu verras t’en auras marre parce que tu veux faire quelques chose de ta vie et que t’auras sans doute trouver un job, alors passer des nuits à l’hosto à cotés d’une gosse de riches qui mériterais des claques t’en auras plus rien à foutre. Tu vois je ne te contredis pas, je suis en tort, j’ai pas envie d’élever la voix, ou même de m’engeuler avec toi, parce que je tiens à toi, malgré ce que tu peux penser, je tiens vraiment à toi et je ne veux rien obtenir.

Elle tenta de se contenir, de ne pas pleurer sa ne servirai à rien, avant c’était ainsi qu’elle récupérais Nate, mais maintenant il devait sans doute être indifférent à sa et à toute cette comédie d’enfant pourrie gâtée. Alors oui elle méritait vraiment qu’on lui balances une fois pour toute ses vérité et qu’on la laisse seule ici, mais son regard triste et ce petit coté fragile faisait que personne n’était capable d’une tel chose, appart peut être un réel salop sans cœur, mais Nate n’était pas comme sa, et lui demander de partir en l’insultant c’était lui demandé l’impossible.

- Je veux rien d’entendre dire, sa serait un caprice de plus, j’ai pas la force de m’engeuler une fois de plus avec toi, je veux seulement que tu soit la, que tu ne t’excuses pas parce que sa serait inutile. Et oui tu t’es arrangeait je te l’ais déjà dis, sa serait égoïste de ma part de vouloir refaire de toi un débauché. Tu ne veux pas finir comme tous ses gosses ravagés par les excès, tu veux réussir ta vie, au fond je suis fière de toi, j’aurais pas étais capable de faire le quart de se que tu as accompli et enduré.

Elle le fixa à son tour dans les yeux, essayant de le cerner à travers sur regards, qui paraissait froid, déçu et énervé à la fois, elle avait sans doute déçu Nate par son comportement, se dernier s’emporter vite, et était sûrement du genre à régler ses problèmes et élevant la voix à travers diverses discussions, sauf qu’avec June elle étaient interminables et atrocement compliqués.

- Non Nate, reste ici, je t’en supplie, j’ai besoin de toi !

Dit elle d’une voix douce, elle posa son index sur les lèvres de Nate, lui faisant signe de se taire, que cette discussion ne les mèneraient nulle part, et le pris de nouveau dans ses bras, écoutant sa respiration, ce calme effrayant des chambres d’hôpitaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Junewane.skyblog.com
Nate Woodsen

avatar

Masculin Nombre de messages : 149
Age ( rpg ) : 18 ans
Localisation ( rpg ) : Euuuuuh...
Humeur ( RPG ) : Ras le bol
Date d'inscription : 05/08/2008

MessageSujet: Re: 2H01 - Se la jouer VIP   Mer 22 Oct - 22:24

June avait retenu Nate de partir et d'une certaine façon il était rassuré qu'elle l'ai fait. Ils étaient là tous les deux désormais silencieux dans cet chambre d'hopital. June contre lui, sa main posé sur ses cheveux. Il se sentait vraiment incapable de faire quoique se soit. Il voyait en June quelqu'un de fragile maintenant, elle cachait cette facette de sa personnalité mais pour lui c'était clair maintenant June était plus faible qu'on ne le pensait. Elle avait tout pour être heureuse mais rien ne s'était déroulé dans le bon sens et elle était devenu la June d'aujourd'hui, celle des journaux people avec une carrière de mannequin rayonnante et des soirées en pagaille n'en finissant plus toujours accompagné d'une nouvelle conquète.
Comment en était-elle arrivé là? Nate avait vraiment eut une chance incroyable de se sortir de ce cycle infernal mais ce n'était pas une raison pour abandonner June. Quelque chose les unissait, un lien dont Nate ignorait la vraie nature mais qui l'accrochait à June. Et elle venait de dire qu'elle avait besoin de lui alors il allait "l'aider", de quelle façon? Il ne savait pas mais il serait là, non pas parce que sa conscience lui dictait de faire cela mais parce que lui aussi tenait à June.


- Et pourquoi toi tu ne pourrais pas réussir ta vie? Parce que tu es une gosse de riche un peu trop accro à la fête? Tu baisses trop facilement les bras, et ça ne ressemble pas à la June que je connait. Si tu penses que je vais réussir ma vie, ce dont je ne suis absoluement sur, toi aussi tu vas la réussir car je n'ai aucune envie de faire ça sans toi. Moi aussi je tiens à toi et ça malgrès les petits différents qu'on a eut je sais que tu es quelqu'un d'important dans ma vie alors il est hors de question que je te laisse.

Nate carressa doucement les cheveux de June, il avait une sensation de déjà-vu ou plutôt de "déjà-sentie". Il était bien là tout en ressentant cependant une gêne, lui aussi il se sentait faible, il n'était pas capable de trouver les mots pour aider June, pour la soutenir et il se sentait vidé, fatigué comme si tout retombait d'un coup. Il laissa reposé sa tête sur l'épaule de June et ferma les yeux. Comment il en était arrivé là? Pourquoi avait-il fallu qu'il ait cet accident? Et pourquoi tant de questions...? Il soupira malgrè lui.

[Désolé bloquage total j'ai pas put faire plus =/ Sinon j'aurais eut l'impression de me répéter...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-3rd-apriil.skyrock.com
June Hell

avatar

Féminin Nombre de messages : 203
Age ( rpg ) : 17 ans
Localisation ( rpg ) : Avenue des Champs Elysées
Humeur ( RPG ) : Troublée
Date d'inscription : 03/08/2008

MessageSujet: Re: 2H01 - Se la jouer VIP   Mer 29 Oct - 20:47

June n’avait plus envie de savoir, comment elle s’était retrouvé ici , comment sa vie avait à ce point réussi à prendre un chemin qu’il ne fallait pas, pourquoi elle s’était aperçue que Nate était l’une des seules personnes sur qui elle pouvait compter ?. Elle avait vraiment envie de s’en sortir il n’était pas trop tard, elle n’était pas encore totalement prisonnière de cette spirale infernale qui menait directement vers la mort. Elle méritait mieux qu’une overdose ou de quelques choses dans ces eaux la. Ce coma était une sorte de mise en garde elle devait se calmer, c’était une évidence. Elle aussi avait le droit de connaître les joies de la vie, elle voulait vivre sa vie dehors pas dans une chambre d’hosto. Elle souria à Nate il avait réussi à lui redonner espoir, espoir de ne pas finir comme toutes ces filles qu’elle voyait dans la presse, elle était au dessus de tout sa, elle valait beaucoup mieux qu’elles.

- Non t’as raison, enfaîte en réalité je devrais même mieux m’en sortir, merci d’être la Nate, tu m’as redonné envie, envie de me battre, faire quelque chose de moi-même. Et c’est pour sa que j’ai besoin de toi, d’un vrai ami, quelqu’un sur qui comptait, à appeler en pleine nuit si ça ne vas pas. Te dire ce qui ne vas pas, alors oui malgré les différents qu’on à pu avoir tu comptes vraiment pour moi, et si toi aussi il y a quelque chose qui ne vas pas tu peux tout me dire tu sais ...

Elle l’observa, jouant avec ses beaux cheveux bruns, elle souriait, puis se colla contre son corps, rapprochant son visage du sien. Il avait l’air fatigué, elle était certaine que lui aussi avait des problèmes, peut être lui faudrait t’il du temps pour refaire confiance à June, mais elle s’en moquait, elle était prêtes à attendre, le temps qu’il faudra. Elle lui murmura d’une voix calme et apaisante.

- Tu as l’air épuisé ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Junewane.skyblog.com
Nate Woodsen

avatar

Masculin Nombre de messages : 149
Age ( rpg ) : 18 ans
Localisation ( rpg ) : Euuuuuh...
Humeur ( RPG ) : Ras le bol
Date d'inscription : 05/08/2008

MessageSujet: Re: 2H01 - Se la jouer VIP   Jeu 30 Oct - 23:06

Nate se releva et regarda June. Finallement tout n'était pas vain, elle avait repris confiance en elle et allait se battre. Nate lui souria. Finallement il avait réussi à faire quelque chose de "bien" et June allait s'en sortir il en était persuadé.

- Alors je serais là en tout circonstance tu peux compter sur moi.

Lui se confier à June? C'est vrai que ce scénario était pour le moment très peu probable, Nate avait dut mal à parler de lui et parler de lui à June lui paraissait si étrange. Bien que les choses rentraient petit à petit dans l'ordre il ne se sentait pas capable de parler de lui seul face à June. Mais un jour peut être... C'est toujours bon de savoir qu'il y a quelqu'un qui est là pour soi.

- Merci June. Mais pour le moment je vais très bien et tu as plus besoin de moi que l'inverse.

Nate était en effet crevé, toute sa fatigue lui retombait dessus d'un coup. Dernièrement il sortait beaucoup et dormait très peu, non pas parce qu'il n'en avait pas envie simplement parce qu'il n'y arrivait pas.

- Oui c'est vrai que je suis un peu fatigué mais ça va aller. Tu peux t'endormir toi par contre, et je m'en irais quand tu te seras endormir, je ne crois qu'on ai le droit de dormir ici étant donné que je ne suis pas de la famille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-3rd-apriil.skyrock.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 2H01 - Se la jouer VIP   

Revenir en haut Aller en bas
 
2H01 - Se la jouer VIP
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Vous savez jouer à Tetris ???
» Trop un gros Chest pour jouer au tennis
» L'intérêt de jouer un personnage.
» Auriez-vous objection à jouer contre ça...
» " Le Monopoly c'est le seul moment ou tu peux jouer avec ton fer a repasser. " Averyne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Famous World :: :: Le Centre Ville :: :: :: Le Metropolis ::-
Sauter vers: